Menu Fermer

Bilan de la consultation citoyenne nationale sur l’égalité femmes-hommes

Avec plus de 35 000 contributions à la consultation citoyenne nationale, à part égale entre hommes et femmes, les citoyens français ont réaffirmé leur intérêt pour la question de l’égalité entre les femmes et les hommes. Au cœur de l’engament politique d’En Marche, du Président de la République, l’égalité femmes hommes est devenue une grande cause du quinquennat. Que ce soit le gouvernement à travers chaque ministère, ou le parlement grâce aux actions des parlementaires, l’égalité femmes hommes est portées par les femmes et hommes politiques.

Mais la réalité vécue n’est pas encore idéale. La consultation a permis de mettre en lumière les inégalités qui se retrouvent dans tous les aspects de vie : espace public, sphère professionnelle, sphère familiale. Cette consultation a permis de faire émerger des propositions concrètes pour répondre aux attentes des citoyennes et des citoyens.

Cette consultation a été articulée autour de 4 volets :

  • Le harcèlement et les violences sexuelles ;
  • Les inégalités professionnelles ;
  • Les représentations sociales et culturelles ;
  • Les bonnes pratiques en matière d’égalité mises en place à l’étranger.

4 constats en ont découlé, étayés par 3 axes de travail et 10 propositions.

LES CONSTATS

  1. Malgré les avancées, un sentiment profond d’inégalité est partagé par les femmes et les hommes
  2. Le combat en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes est avant tout culturel
  3. L’impunité des violences faites aux femmes crée un réel sentiment d’injustice
  4. L’approche du Gouvernement est perçue positivement

LES PROPOSITIONS ISSUES DE LA CONSULTATION

AXE 1 : Réorganiser notre modèle social et fiscal pour prendre en compte les évolutions de notre société.

  1. Fusionner les congés maternité et paternité en un congé commun d’accueil de l’enfant à partager entre les deux parents.
  2.  Simplifier et unifier les aides à la garde d’enfant pour les couples actifs
  3.  Permettre aux couples de conserver une imposition séparée s’ils le souhaitent.

AXE 2 : Donner les moyens de combattre les inégalités salariales

  1. Créer un droit à l’information sur les salaires des personnes de sexe opposé occupant un emploi de même responsabilité dans l’entreprise.
  2. Rendre accessibles les rémunérations par sexe pour chaque métier.
  3. Mieux contrôler les discriminations

AXE 3 : Faire de l’État un moteur de l’égalité entre les femmes et les hommes

  1. Renforcer le rôle de l’Éducation nationale dans la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes.
  2. Établir la parité stricte dans tous les postes à responsabilité dans la fonction publique.
  3. Faire des médias et supports d’annonces publicitaires des vecteurs de l’égalité entre les femmes et les hommes.
  4. Valoriser les actions politiques locales

Plusieurs de ces propositions rejoignent celles qui avaient émergées de la table ronde organisée à Meteren le 2 février dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *