Réformes de la santé à venir

Ce mercredi 30 mai sur France 3, la Ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn est intervenue sur les réformes à venir.

Elle a commenté la possible remise à plat des prestations sociales : aucune réduction n’est prévue aujourd’hui. Le gouvernement est en réflexion sur un système plus efficace, composé notamment de services et d’investissements dans la jeunesse, afin de sortir les plus pauvres de la précarité.

Elle a également évoqué l’actualité sur les Etablissements d’Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Une réforme prévoit une accélération nette de la médicalisation de ces établissements avec des investissements conséquents. Des postes seront créés pour renforcer les équipes, les établissements seront rénovés et la télémédecine permettra de limiter les déplacements.

Enfin, Madame Buzyn a confirmé le déremboursement de médicaments contre la maladie d’Alzheimer qui sont néfastes pour la santé. La somme économisée sera entièrement dédiée aux équipes qui prennent en charge les malades.

Concertations citoyennes concernant la réforme des retraites

Le 16 avril, les concertations concernant la future réforme des retraites ont commencé. L’objectif est de remplacer les différents systèmes actuels par un régime universel. Les retraites seraient calculées à partir d’un système de points. Bien que la réforme souhaite redresser les comptes pour la durabilité du système, la ministre de la santé Agnès Buzyn a promis que cela n’aboutira pas à un « nivellement des droits par le bas ». Le gouvernement prévoit d’ailleurs de corriger des injustices en matière de pénibilité au travail, d’inégalités femmes-hommes et de contrats en apprentissage. Sous ce régime, un euro cotisé donnera les mêmes droits à chacun, indépendamment du statut et de la profession. Le gouvernement souhaite partager équitablement les efforts entre actifs, entreprises et générations. Afin de prendre en compte les attentes et besoins des citoyens selon leur statut et leur profession, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites a ouvert une concertation citoyenne. Les axes de cette réforme sont ainsi la responsabilité, l’équilibre et la correction des injustices. Le vote du projet de loi est prévu à l’été 2019.

Cliquez ici pour participer à la concertation citoyenne

Ciné-débat: « On a 20 ans pour changer le Monde »

Un ciné-débat autour du film On a 20 ans pour changer le monde a eu lieu ce lundi 4 juin à Hazebrouck. Jennifer de Temmerman y a accueilli une centaine de personnes dans le cadre de la semaine Européenne du Développement Durable. Les discussions autour des pratiques agricoles ont montré que plusieurs modèles étaient possibles, et compatibles, pour pallier les défis économiques et environnementaux d’aujourd’hui.

Le film présentait le projet de l’association Fermes d’Avenir qui promeut l’efficacité et les bienfaits de l’agriculture biologique. Le débat a permis de nuancer ces propos et d’envisager un système intermédiaire, entre le 100% biologique et l’agriculture conventionnelle. Les agriculteurs présents ont témoigné des difficultés à totalement éliminer l’utilisation de produits chimiques, malgré leur volonté de pratiquer une agriculture durable. Plusieurs personnes dans la salle ont également souligné que le changement ne devait pas venir uniquement des agriculteurs mais aussi des consommateurs. Différentes méthodes agricoles ont donc été présentées à la salle lors de cette soirée riche en réflexions.

Nous remercions Louis Gavériaux, président de l’association Arbraculture, Annie Rauwel, membre de l’association Artisans du Monde et Régis Dumont, agriculteur conventionnel ambassadeur de AgriDemain, d’avoir animé ce débat avec nous.