Menu Fermer

Désertification et dégradation des sols de l’Union Européenne

La Cour des comptes européenne a publié un rapport au sujet de la désertification dans l’Union Européenne, phénomène qui se définit par l’érosion et la dégradation des sols.

Il se traduit par des problèmes d’infertilité de la terre, de dégradation de la qualité de l’eau, de perte de biodiversité et donc de productivité économique.

La désertification se manifeste par une aridification locale mais n’implique pas la présence d’un désert. C’est donc bien un problème présent en Europe.

Il est estimé que 8% des sols en Europe Centrale, du Sud et de l’Est sont en danger de désertification, représentant au total 14 millions d’hectares.

Des accords internationaux ont été signés, notamment dans le cadre de l’ONU, afin de lutter activement contre ce phénomène.

Si aucune stratégie n’est définie au niveau de l’Union Européenne, ce thème revient régulièrement dans les accords Européens et dans les projets financés par des fonds d’investissement Européens.

Afin d’amorcer une réponse à un tel défi, les points suivants ont été relevés dans le rapport:

  • limiter le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effets de serre
  • empêcher la dégradation des terres
  • réduire et réhabiliter les terre déjà désertifiées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *