Menu Fermer

Réagir peut tout changer

Lors de la journée internationale du 25 novembre 2017 pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le président de la République a déclaré l’égalité entre les femmes et les hommes « Grande Cause du Quinquennat ». En 2018, le Premier ministre et la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes ont donné la priorité à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. La campagne de communication « Réagir peut tout changer » a été lancée le 30 septembre pour aider les victimes et les témoins de violences sexistes et sexuelles.

Le site www.stop-violences-femmes.gouv.fr permettra de mettre à disposition de chacun, les outils nécessaire pour lutter contre ce fléau.

Pour rappel les violences sexuelles portent atteinte aux droits fondamentaux de la personne notamment à son intégrité physique et psychologique.
Elles sont l’expression de la volonté de pouvoir de l’auteur qui veut assujettir la victime.
Le responsable de l’agression sexuelle est l’auteur quelles que soient les circonstances de la violence sexuelle.

Les conséquences pour les victimes quelle que soit la forme de la violence sexuelle sont importantes, nombreuses et durables, notamment anxiété, trouble du sommeil et/ou de l’alimentation, peurs intenses, la culpabilité, dépression, isolement, conduites à risque ou agressives… Ces manifestations sont propres à chaque victime et sont variables dans le temps. La victime doit être aidée et accompagnée.

Tout acte sexuel (attouchements, caresses, pénétration…) commis avec violence, contrainte, menace ou surprise est INTERDIT par la loi et SANCTIONNE pénalement.

Une campagne à suivre sur les réseaux sociaux avec le hashtag #NeRienLaisserPasser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *