Menu Fermer

Mouvement des gilets jaunes, fonctionnement des institutions et engagement personnel

Mercredi soir j’étais l’invitée du « Téléphone sonne » sur France Inter. Nous avons débattu avec les auditeurs sur le mouvement des gilets jaunes et le fonctionnement des institutions. Je me suis investie en politique en ayant conscience qu’il s’agissait d’une lourde responsabilité. Je me vois comme une citoyenne à qui on a pu donner la chance de se mettre au service de ses concitoyens. Aujourd’hui il faut faire vivre la démocratie comme elle a été pensée à son origine, à savoir se retrouver ensemble autour d’idées différentes pour le bien commun.Le mouvement des gilets jaunes a permis aux gens de retrouver du lien et de s’extraire des réseaux sociaux. Il est urgent d’apprendre à se reparler, à échanger ensemble, à toutes les échelles de la société.

Des générations entières ont été dans l’attente du changement. J’ai entendu que nous n’allions pas assez vite, on nous a également reprocher de prendre notre temps. Aujourd’hui il est important de prendre le temps de réfléchir à la mise en œuvre de la transformation de la France. L’expression latine « Hâte-toi lentement » n’a jamais eu autant de sens.

Un grand débat national va être engagé entre janvier et mars. Cette grande concertation, qui se fera au plus près des territoires, et avec la participation des collectivités locales, s’organisera en plusieurs temps. Les français vont être invités à débattre sur plusieurs thèmes, essentiels pour l’avenir : la transition énergétique, les institutions, la fiscalité et la démocratie participative.

L’heure n’est plus à la défiance mais à la collaboration. C’est le sens du projet de société que portera le gouvernement.

Ecouter l’émission

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *