Menu Fermer

Question écrite au gouvernement : sur la situation des étudiants boursiers poursuivant des études au sein de l’Union Européenne en médecine vétérinaire.

Le 09 avril 2019 Mme Jennifer De Temmerman a interrogé M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur la situation des étudiants boursiers poursuivant des études au sein de l’Union Européenne en médecine vétérinaire. A l’heure actuelle les étudiants français qui poursuivent leur scolarité en Union Européenne peuvent bénéficier de la bourse sur critères sociaux, bourse au mérite et aides à la mobilité de la part du ministère de l’enseignement supérieur ou du ministère de la culture. A contrario le ministère de l’agriculture ne permet pas ces aides financières, de sorte que les étudiants, hors parcours ERASMUS, ayant fait le choix de faire l’intégralité de la formation de médecine vétérinaire en Europe se voient fortement pénalisés. Pour des raisons d’égalité de traitement et de justice sociale, il apparaitrait cohérent de permettre à ces étudiants de bénéficier des mêmes avantages que leurs homologues rattachés à d’autres ministères. Mme De Temmerman souhaiterait que M. le ministre puisse revoir la position du ministère à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *