Menu Fermer

L’inclusion des élèves en situation de handicap

Il s’agit d’un service publique avec les droits qui vont avec. Nous voulons qu’une rentrée scolaire des élèves en situation de handicap soit la même que pour tous les élèves avec les choses prêtes au moment où commence la rentrée.

Sophie Cluzel secrétaire d’état chargée des personnes en situation de handicap et le ministère de l’éducation nationale ont mené d’octobre a février une concertation très vaste avec tout le milieu associatif, tout les partenaires pour arriver à des conclusions.

Il y a eu un gros travail parlementaire, de la majorité comme de l’opposition qui a permis d’arriver à des résultats, caractérisé par :

  • Réorganisation de l’éducation national pour mieux accueillir les enfants avec 7 cellules départementales dans chaque département pour répondre en 24 h à chaque famille
  • L’organisation dans l’ensemble des directions de nos ressources humaines dans la gestion des AESH
  • Désormais, les accompagnants ne sont plus des contrats aidés, dans la très grande majorité ce sont des AESH avec des contrat de 3 ans qui sont donc beaucoup moins précaires que des contrats aidées, et qui, au bout d’un renouvellement de 2 fois, se transforme en CDI
  • Des pistes d’avenir se sont ouvertes avec une formation de 60 heures, le plus possible en amont de la rentrée, de même qu’une rencontre avec les parents en amont de la rentrée
  • Pour résumer, avant il fallait attendre d’avoir un AESH pour aller a l’école, maintenant les enfants en situation de handicap vont a l’école, une AESH l’y attend
  • 4500 postes d’AESH en plus pour la rentrée prochaine avec une approche personnalisé et qualitative pour chaque élèves en situation de Handicap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *