Le 20 novembre 1989, l’Assemblée générale de l’ONU adoptait la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), premier traité international à énoncer les droits de tous les enfants et à contraindre les États parties à respecter chacun de ses articles.

En France, le Défenseur des droits est l’organisation qui veille au respect des droits de l’enfant. Reconnu par le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, il s’assure du respect de l’intérêt supérieur de l’enfant, c’est-à-dire que l’intérêt de l’enfant soit considéré comme primordial et prioritaire.

Adoptée il y a 30 ans, la CIDE est le texte international le plus ratifié au monde et pourtant les droits des enfants ne sont toujours pas pleinement respectés, en France comme ailleurs.

À cet égard, le Défenseur des droits entend profiter du 30ème anniversaire de la CIDE pour sensibiliser l’opinion publique aux droits de l’enfant et rappeler que ne pas les reconnaître est déjà une violence.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site du Défenseur des Droits

Pour cette occasion, nous recevions exceptionnellement, en séance publique à l’Assemblée Nationale, 74 enfants dont 22 du collège Jeanne de Constantinople de Nieppe. Avec mes collègues parlementaires, nous continuons de nous battre pour sensibiliser les publics aux droits des enfants en France et à l’étranger.

Marine Brian

Written by

Marine Brian

Actuellement en Master II à l’Institut Supérieur de Communication et de Publicité de Paris et après des expériences professionnelles au Quai d’Orsay puis au Sénat, Marine a rejoint l’équipe de la députée de septembre 2019.
Elle est en charge de la communication et des relations publiques à l’Assemblée Nationale.