Mme Jennifer De Temmerman attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur sa réponse publiée au Journal officiel le 3 mars 2020 à la question de Mme la députée sur la prise en charge des frais de transports en ambulance bariatrique publiée au Journal officiel le 25 février 2020. Ainsi, dans la réponse, il indique : « Dès 2013 les 37 centres spécialisés de l’obésité ont été équipés d’une ambulance bariatrique pouvant alors transporter les patients avec les besoins spécifiques liés à cette pathologie ». Or, il s’avère que l’ensemble de ces centres ne seraient pas pourvus de ces ambulances ou que les centres possédant une ambulance bariatrique ne prendraient pas en charge les frais de transports. Ces données sont fondées sur des éléments factuels, le groupe hospitalier appartenant à l’APHP : l’hôpital Antoine-Béclère, qui est un centre spécialisé obésité, l’hôpital maritime de Berck (CSO), l’hôpital Paul-Brousse (CSO) et l’hôpital Ambroise-Paré (CSO) n’ont jamais possédé d’ambulance bariatrique. L’hôpital Sainte-Périne, l’hôpital Raymond-Poincaré et l’hôpital Bicêtre ne prennent pas en charge les suppléments de transports bariatriques. Elle signale l’urgence de la situation et l’importance d’une négociation conventionnelle entre les transporteurs et l’assurance maladie portant sur la prise en charge des frais de transports en ambulance bariatrique.

Marine Brian

Written by

Marine Brian

Diplômée de l’Institut Supérieur de Communication et de Publicité de Paris et après des expériences professionnelles au Quai d’Orsay puis au Sénat, Marine a rejoint l’équipe de la députée en septembre 2019.
Elle est en charge de la communication et des relations publiques à l’Assemblée Nationale.