Le 27 octobre, Jennifer De Temmerman intervenait dans l’hémicycle en tant que rapporteure spéciale de la mission « Administration générale et territoriale de l’Etat ». Soulignant l’importance de la mission, elle a salué la hausse des crédits des programmes et souligné l’effort du gouvernement pour cesser la réduction d’effectifs dans les préfectures. Selon la députée, cette hausse de crédit s’explique en partie par la vie électorale. Elle a donc insisté sur l’importance de la tenue des élections départementales et régionales pour l’exercice de la liberté d’expression ; droit fondamental que l’Etat doit toujours garantir. Face à la situation des Centres d’Expertise et de Ressources des Titres (CERT) et des services étrangers des préfectures, dont le fonctionnement repose dans une mesure excessive sur des contractuels ; elle a défendu la mise en œuvre d’une vraie politique d’attractivité à leur profit.

Marine Brian

Written by

Marine Brian

Diplômée de l’Institut Supérieur de Communication et de Publicité de Paris et après des expériences professionnelles au Quai d’Orsay puis au Sénat, Marine a rejoint l’équipe de la députée en septembre 2019.
Elle est en charge de la communication et des relations publiques à l’Assemblée Nationale.