Le 14 avril, en commission des affaires économiques , la députée a eu l’occasion de défendre 4 amendements dans le cadre de l’examen de la proposition de loi relative à l’interdiction des « fermes-usines ».

« Nous ne voulons pas d’agriculteurs industriels, nous voulons des vrais paysans, des gens qui sont en lien avec leurs terres et avec leurs animaux ».

Jennifer De Temmerman, 14 avril 2021

Elle interpelle ses collègues sur la nécessité de renforcer le cadre légal pour éviter la multiplication des projets agricoles de taille industrielle. Le droit actuel a montré son insuffisance en la matière. Quelques agriculteurs ne peuvent concentrer l’ensemble des terres et empêcher les porteurs de projets agricoles responsables et durables de s’installer.

Elle évoque Pihem : 850 000 poussins, Noordpeene : 61 500 poussins, Steenwerck : 117 000 poussins.

Marine Brian

Written by

Marine Brian

Diplômée de l’Institut Supérieur de Communication et de Publicité de Paris et après des expériences professionnelles au Quai d’Orsay puis au Sénat, Marine a rejoint l’équipe de la députée en septembre 2019.
Elle est en charge de la communication et des relations publiques à l’Assemblée Nationale.