Archives de catégorie : Actualités

80 km/h : la nouvelle vitesse maximale autorisée sur les axes secondaires

Le passage aux 80 km/h est désormais officiel. Le décret modifiant le code de la route a été signé vendredi 15 juin par le Premier ministre Édouard Philippe. À partir du 1er juillet 2018, la vitesse autorisée sur les routes à double sens sans un séparateur central passera de 90 à 80 km/h.

Tout au long de l’année, Le Comité interministériel de la Sécurité routière a mis de l’avant les effets de la vitesse sur la conduite à la fois au niveau des distances d’arrêt qu’au niveau du champ de vision. Effectivement, plus la vitesse d’un véhicule est élevée, plus la distance d’arrêt est importante et plus la vitesse augmente, plus le champ de vision est réduit.

Le Comité interministériel précise que :

  • La vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %) ;

  • Le réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents est celui des routes à double sens sans séparateur central (55 %).

Par ailleurs une étude de la Ligue contre la violence routière recense les routes départementales et nationales où il y a le plus d’accidents mortels. En 92 cartes, elle valide le principe de la proposition du gouvernement, qui sera appliquée le 1er juillet.

Il est frappant de voir dans le département du Nord que notre circonscription comporte malheureusement une importante concentration de ces routes.

Si cette décision historique et controversée de réduire la vitesse sur les voies secondaires a fait l’objet de nombreux débats, elle pour objectif de sauver des vies et de diminuer le taux de mortalité sur la route. Ainsi, la limitation de vitesse à 80km/h pourrait sauver entre 300 et 400 vies chaque année et infléchir durablement une courbe de la mortalité repartie à la hausse depuis 2013.

Plan mercredi

Suite au retour à la semaine de 4 jours en 2018 dans 43% des écoles primaires, le gouvernement a annoncé son « plan Mercredi » afin d’assurer la qualité des activités périscolaires dans les communes.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation, a affirmé que « trop souvent les enfants restent le mercredi chez eux ». Il souhaite ainsi offrir plus d’opportunités aux familles et améliorer la qualité des activités proposées.

Le plan pourra être adopté par les communes qui le souhaitent, qu’elles soient passées à la semaine de 4 jours ou non. Il permettra la mise en place d’activités artistiques, manuelles, environnementales, numériques, civiques et sportives.

Une aide financière pourra être accordėe aux communes, elles devront dans ce cas respecter une charte de qualité afin d’assurer l’inclusion de tous les enfants et la complémentarité des activités avec les temps familiaux et scolaires.

Dès le mois de juillet, le site www.planmercredi.education.gouv.fr viendra en appui aux collectivités qui souhaitent mettre en place ce Plan mercredi avec des informations pratiques, des conseils méthodologiques et des ressources pédagogiques.

 

#Bienvenus : la télé des Députés du Nord

Bientôt la télé des Députés du Nord.

Cette chaîne Youtube, proposée par les Députés du Nord, proposera des contenus chaque semaine, soit collectifs, soit individuels. Vous pourrez y découvrir des interviews, des rencontres et des explications pédagogiques sur le rôle et les missions de Députés ainsi qu’un tour d’horizon régulier de l’actualité législative.

Eurogroup et conjoncture économique européenne

L’Eurogroupe, réunissant tous les mois les ministres des Finances des Etats membres de la zone euro, a annoncé des décisions prometteuses pour la conjoncture économique européenne. Tout d’abord, grâce aux mesures du gouvernement français lors de l’établissement du dernier budget, la France est définitivement sortie de la procédure pour déficit public excessif, renforçant ainsi sa crédibilité au niveau européen.

De plus, la Grèce est également sortie des programmes d’aide dont elle bénéficiait depuis la crise de la dette publique en 2010. Grâce à ses perspectives de croissance durable et sa crédibilité regagnée, le pays pourra à nouveau se financer seul sur les marchés. Les remboursements des prêts les plus conséquents ont été décalés de dix ans et une dernière tranche d’aide de 15 milliards d’euros en contrepartie des 88 réformes réalisées permettront d’assurer le maintien de la croissance grecque.

L’ENQUÊTE MY WORLD 2030 SUR LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Les 31 mai et 5 juin dernier avaient lieu les évènements sur les Objectifs de développement durable (ODD) et les inégalités sociales et environnementales organisé par le collectif 4D (Dossiers et Débats pour le Développement Durable). 4D constitue un réseau d’acteurs qui vise à établir un réseau citoyen pour la promotion du développement durable et le suivi des engagements pris par la France. Elle est présente à l’échelle internationale, comme aux niveaux national et local.

À l’issue de ces événements, de nombreux participants ont exprimé leur souhait de mener des actions collectives, à la fois sur la sensibilisation et sur la vision politique. L’une des premières actions que souhaite promouvoir le collectif 4D concerne la diffusion de l’enquête MYWorld 2030. Dans le cadre de la promotion des 17 objectifs de développements durables, l’enquête My World 2030 permet d’établir un classement des thèmes de développement considérés comme prioritaires pour l’après 2015. Les résultats de l’enquête sont pris en compte dans les différents mécanismes de dialogue internationaux qui ont abouti aux objectifs de développement durable.

Cette participation citoyenne vise à :

  • Établir une « situation de référence à partir de la population » pour connaitre les préoccupations premières des citoyens
  • Contribuer aux efforts déployés pour rendre compte des progrès et enrichir les efforts officiels de suivi à l’échelle locale et mondiale
  • Améliorer le mécanisme permettant de suivre et mettre en œuvre efficacement les objectifs.

Le citoyen qui souhaite participer à l’enquête est dirigé vers un questionnaire l’invitant à choisir parmi les 17 objectifs les 6 objectifs qui sont sources de préoccupations immédiates pour lui et sa famille. S’il le souhaite, ce citoyen pourra réévaluer chaque année d’ici 2030 l’évolution de la situation des 6 objectifs qu’il a déterminé comme les plus préoccupants, ce qui permettra de suivre l’effectivité et l’efficacité de la mise en œuvre de mesures visant à l’atteinte des 17 objectifs de développement durable.

Pour participer à l’enquête, suivez ce lien (plusieurs langues sont disponibles) :

 https://myworld2030.org/partner/Asso4D?lang=fr

La consultation citoyenne sur l’avenir des terres agricoles de la mission d’information sur le foncier agricole

Dans le cadre de la Mission d’information sur le foncier agricole, une consultation en ligne, ouverte à tous, est accessible jusqu’au 15 juillet.

Le champ d’étude de la mission recouvre à la fois la protection et le partage du foncier agricole. L’artificialisation des terres est une première source de préoccupation. Les conditions de transmission des exploitations agricoles et d’installation des agriculteurs constituent le second axe prioritaire de réflexion. Cette consultation citoyenne, disponible à l’ensemble des Français, permettra d’enrichir la réflexion de la mission d’information commune.

La consultation sera accessible en ligne jusqu’au 15 juillet 2018, à l’adresse suivante :

http://www2.assemblee-nationale.fr/consultations-citoyennes/consultations-citoyennes-en-cours

Je vous invite à y participer.

Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises

Le Ministre de l’Economie Bruno Le Maire a présenté son projet de loi PACTE, le Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises. L’objectif est de permettre aux entreprises françaises d’innover, de se transformer, de grandir et ainsi de créer des emplois. Les points clefs de ce projet :

  • simplification des seuils applicables pour créer un environnement plus favorable à la croissance des PME
  • suppression du forfait social sur l’intéressement et la participation pour les entreprises de moins de 250 salariés
  • simplification des dispositifs pour créer une entreprise en ligne grâce à une plateforme unique
  • rapprochement de la recherche publique et des entreprises pour l’innovation
  • soutien des PME à l’export grâce à un guichet unique dans chaque région

Monsieur Le Maire a affirmé que des entreprises plus fortes embaucheront davantage et que la baisse du chômage devait être générée par le développement de l’activité économique.

Soutenons l’église de Thiennes au travers du Loto du patrimoine

Le 14 septembre 2018 aura lieu le Loto du Patrimoine de Stéphane Bern dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par Emmanuel Macron. Les tickets de ce loto spécial seront vendus à 15€ et les bénéfices seront reversés à des comités chargés de la préservation et restauration du Patrimoine Français.

L’église de Thiennes fait partie des quatre bâtiments sélectionnés dans le Nord qui bénéficieront de ce loto. La demande est de 50 000 €, l’argent reçu dépendra des recettes effectuées par la Française des Jeux. Cela permettra de financer en partie la reconstruction de l’église dont la corniche s’était en partie écroulée en juillet 2015. Ainsi, une partie de l’édifice pourra être réouverte.

Je soutiens pleinement toutes les initiatives permettant de maintenir notre patrimoine local en bon état. Il s’agit de faire vivre la mémoire historique et culturelle de notre territoire.

Cassel, village préféré des français 2018

C’est avec beaucoup de joie que j’ai suivi la victoire de Cassel comme Village préféré des Français édition 2018. Ville dans laquelle j’ai vécu plusieurs années.

Elle est caractéristique de la Flandre telle que nous l’aimons et représente parfaitement ma circonscription.

La Flandre c’est tout un art de vivre, c’est la gastronomie, les paysages, la culture, la fête et la générosité.

D’ores et déjà j’ai réitéré l’invitation à l’ensemble des députés de l’Assemblée et aux membres du Gouvernement à venir visiter Cassel en tant que nouveau village préféré des français.

Consultation publique sur l’école dans la société du numérique

La Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale a initié en janvier dernier une mission d’information chargée de réfléchir à la place et au rôle du numérique dans les écoles, ainsi qu’à l’éducation aux médias dans les enseignements primaires et secondaires. Dans le cadre de cette mission, une consultation publique permettant d’associer les citoyens aux travaux du gouvernement est ouverte.

Voici les thèmes en débat sur la plateforme :

  • Les bénéfices attendus du numérique à l’école ;

  • Les freins identifiés au développement du numérique à l’école ;

  • Les leviers et actions à mettre en place pour favoriser ce développement.

L’ensemble des Français pourront s’exprimer et réfléchir aux propositions qui sont émises, en suggérer des applications concrètes, documenter des sources ou soumettre leurs propres propositions. La consultation sera accessible en ligne jusqu’au 30 juin 2018, à l’adresse suivante :

https://parlement-et-citoyens.fr/project/education-et-numerique/consultation/consultation-46

Je vous invite à y participer.