Archives de catégorie : Europe

En route pour un « Erasmus Universel »

En mai dernier, le Mouvement antiraciste européen EGAM a lancé un appel dans la presse française et européenne visant à généraliser la circulation des jeunes en Europe en vue d’approfondir la démocratie. Leur projet, intitulé « Erasmus Universel », vise à mettre la jeunesse au cœur de la refondation démocratique de l’Europe. Il se donne pour objectif de « faire vivre les valeurs fondamentales de la démocratie » et d’accomplir « une profonde transformation de l’Europe ».

Un programme de plus en plus attractif

L’engouement pour le programme européen Erasmus+ ne faiblit pas en France.  Il bénéficie en effet d’une grande notoriété avec près de 9 millions de jeunes qui ont vécu l’expérience à travers l’Europe.

Les demandes sont en hausse de 6% en 2018, notamment grâce à l’ouverture du programme aux apprentis, aux élèves de lycée professionnel, aux stagiaires de la formation professionnelle ou encore aux enseignants.

En 2017, année où les trente ans de la création d’Erasmus ont été célébrés, 79 888 personnes ont bénéficié du programme en France, soit une augmentation de 18,2 % par rapport à 2016.

Au-delà de son apport pour l’apprentissage des langues, Erasmus permet de tisser des liens avec des étudiants d’autres pays, en développant le sentiment d’appartenance à une communauté européenne, tout comme l’ouverture d’esprit et la tolérance. Il améliore également l’employabilité des jeunes partis à l’étranger toute nationalité confondue. (Source : rapport de l’Observatoire Erasmus )

Mais encore loin d’être universel

Cependant, Erasmus semble être un système à plusieurs vitesses : seulement 3% d’une classe d’âge est aujourd’hui concernée par Erasmus+. Cela amène une distinction au niveau social au sein de l’UE et l’idée que tous les pays de l’Union ne se développent pas à la même vitesse. Cette inégalité des chances, peu perçue à l’heure où la mobilité semble s’imposer comme la norme, est néanmoins génératrice de tensions.

Erasmus Universel, une initiative « pour l’égalité et la justice »

La création d’un « Erasmus Universel », proposée par l’association anti-raciste EGAM, a pour ambition la constitution d’une identité et d’une société civile européenne, en réponse aux tensions identitaires et aux idéologies nationalistes qui ont cours aujourd’hui.

Concrètement, il s’agit d’instaurer des échanges ou de séjour à l’étranger pour tous les étudiants, apprentis et jeunes chômeurs, mais également des voyages de classe ou des échanges courts pour les lycéens, collégiens et élèves de primaire.

Cette initiative fait écho à la proposition du Président Emmanuel Macron lors de son discours à la Sorbonne en septembre dernier selon laquelle « en 2024 la moitié d’une classe d’âge doit avoir passé, avant ses 25 ans, au moins six mois dans un autre pays européen ».

Conscient du potentiel du programme Erasmus pour renforcer la solidarité européenne et ainsi lutter contre « la crise politique, sociale et morale que traverse notre continent », l’association EGAM appelle à un changement de nature du programme afin d’engager ensemble « toutes et tous les jeunes d’Europe, notamment celles et ceux qui sont les plus exclus pour des raisons sociales, raciales et territoriales ».

« En offrant aux individus la possibilité de se construire dans la rencontre avec l’Autre, de constituer librement leurs identités de manière non-xénophobe et pleinement européenne, Erasmus Universel leur offrira la possibilité de leur émancipation. Par cette rencontre, les individus pourront en effet identifier au mieux les héritages culturels et nationaux qui leur ont été transmis et ouvrir des perspectives pour inventer une identité et un parcours de vie qui leur soient propres. » (Benjamin Abtan, président d’EGAM)

Sommet franco-allemand à Meseberg

Un sommet franco-allemand a eu lieu à Meseberg le 19 juin. Les textes négociés par les ministres de la finance Bruno Le Maire et Olaf Scholz concrétisent les déclarations du Président Macron et de la Chancelière Merkel.

La feuille de route pour la zone euro explique les accords trouvés pour renforcer l’union économique et monétaire, en particulier à travers le mécanisme européen de stabilité et le projet de budget de la zone euro. Un tel budget permettrait une convergence et une stabilisation économiques grâce à l’investissement dans l’innovation.

Un deuxième texte sur la directive de l’Assiette Commune pour l’Impôt sur les Sociétés (ACIS) reflète l’accord trouvé entre les deux Etats afin de bénéficier les entreprises en améliorant les conditions d’investissement et la la transparence sur l’imposition des bénéfices en Europe.

Enfin, la France et l’Allemagne ont renouvelé leur vœu de poursuivre les réformes structurelles pour stimuler l’investissement et de défendre l’ouverture des marchés par une réforme de l’OMC.

Ces textes posent ainsi les bases d’une transformation de l’Europe, comme voulue par Emmanuel Macron et expliquée dans son discours de la Sorbonne le 26 septembre 2017: « la refondation d’une Europe souveraine, unie et démocratique ».

Persécution des personnes LGBTI en République tchétchène (Fédération de Russie)

Voir la vidéo de mon intervention à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe pour dénoncer le traitement des personnes LGBT en Tchétchénie et la montée des extrémismes en Europe

Voir la vidéo

Madame la présidente, chers collègues,

Je voudrais tout d’abord féliciter le rapporteur pour son excellent travail.

La question de la persécution des personnes LGBTI en république tchétchène n’est pas une page tournée. Certes, la campagne de persécution a pris fin, mais comme le souligne justement le rapporteur, les effets perdurent. Et rien ne garantit que ces persécutions ne recommencent, en Tchétchénie ou ailleurs.

Cette campagne a été le terrible symptôme d’un rejet de l’autre qui ne s’exprime pas uniquement contre les personnes LGBTI, un rejet qui fait resurgir partout en Europe les ombres menaçantes des vieux démons extrémistes. Des ombres qui remettent en cause notre Humanité même.

Au IV° siècle avant J.-C., Platon présentait dans son Banquet l’amour comme un moyen d’accéder à la vérité, une élévation de l’âme. Un amour qui transcende les questions de genre.

Comment aujourd’hui peut-on assister à un tel recul de la pensée ?

Au XXI° siècle, chacun doit être libre de vivre selon son cœur sans avoir à craindre pour cela.

Il est capital de dénoncer ces exactions et de faire en sorte que cela ne puisse arriver de nouveau.

Il est essentiel de faire que les droits humains ne soient déniés à aucun d’entre nous.

Le texte de la résolution

Désertification et dégradation des sols de l’Union Européenne

La Cour des comptes européenne a publié un rapport au sujet de la désertification dans l’Union Européenne, phénomène qui se définit par l’érosion et la dégradation des sols.

Il se traduit par des problèmes d’infertilité de la terre, de dégradation de la qualité de l’eau, de perte de biodiversité et donc de productivité économique.

La désertification se manifeste par une aridification locale mais n’implique pas la présence d’un désert. C’est donc bien un problème présent en Europe.

Il est estimé que 8% des sols en Europe Centrale, du Sud et de l’Est sont en danger de désertification, représentant au total 14 millions d’hectares.

Des accords internationaux ont été signés, notamment dans le cadre de l’ONU, afin de lutter activement contre ce phénomène.

Si aucune stratégie n’est définie au niveau de l’Union Européenne, ce thème revient régulièrement dans les accords Européens et dans les projets financés par des fonds d’investissement Européens.

Afin d’amorcer une réponse à un tel défi, les points suivants ont été relevés dans le rapport:

  • limiter le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effets de serre
  • empêcher la dégradation des terres
  • réduire et réhabiliter les terre déjà désertifiées

Mission d’observation des élections en Turquie

L’adhésion au Conseil de l’Europe est liée au respect de principes en matière d’élections libres et équitables. Pour cela, les missions d’observation électorale sont essentielles au respect de cette conditionnalité démocratique.

Les missions d’observation des élections concourent à ce que les valeurs universelles défendues par le Conseil de l’Europe soient mieux connues, comprises, acceptées et partagées, et multiplient de ce fait le nombre d’États européens attachés à la démocratie, à la prééminence du droit et au respect des droits de l’homme.

Suite à une invitation des autorités, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) enverra une délégation composée de 33 membres en Turquie, afin d’observer le déroulement des élections législatives et présidentielle anticipées, aux côtés d’observateurs de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE et du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) de l’OSCE.

Je fais partie de cette délégation, conduite par Olena Sotnyk (Ukraine, ADLE) et me rendrai donc  dans le pays du 22 au 25 juin, afin de rencontrer des candidats à la présidence (ou leurs représentants) et des dirigeants et représentants des partis politiques en lice pour les élections législatives anticipées.

Une conférence de presse conjointe est prévue le lundi 25 juin à 14 h 30 à l’Hôtel Sheraton d’Ankara (lieu et horaire à confirmer).

20180619-Turkey-elections-members

Discours du Président Macron au Parlement européen et lancement des consultations citoyennes sur l’Europe

Dans la matinée du 17 avril, le Président a prononcé un discours au Parlement européen, puis a lancé dans la soirée les consultations citoyennes sur l’Europe à Épinal avant d’aller rencontrer Angela Merkel ce jeudi à Berlin. Continuer la lecture de Discours du Président Macron au Parlement européen et lancement des consultations citoyennes sur l’Europe

Interdiction de la pêche électrique en Europe

Le 10 janvier dernier, j’ai co-signé avec 249 députés, une tribune contre la réintroduction de la pêche électrique sur laquelle devait se prononcer le Parlement européen.
Aujourd’hui, le Parlement a demandé à l’interdire définitivement, 1ère étape du parcours législatif du texte au sein de l’UE.

Une première victoire à suivre!

Le texte de la tribune :

Tribune pêche électrique