Archives de catégorie : Santé

Intervention d’Agnès Buzyn

Ce mercredi 30 mai sur France 3, la Ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn est intervenue sur les réformes à venir.

Elle a commenté la possible remise à plat des prestations sociales : aucune réduction n’est prévue aujourd’hui. Le gouvernement est en réflexion sur un système plus efficace, composé notamment de services et d’investissements dans la jeunesse, afin de sortir les plus pauvres de la précarité.

Elle a également évoqué l’actualité sur les Etablissements d’Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Une réforme prévoit une accélération nette de la médicalisation de ces établissements avec des investissements conséquents. Des postes seront créés pour renforcer les équipes, les établissements seront rénovés et la télémédecine permettra de limiter les déplacements.

Enfin, Madame Buzyn a confirmé le déremboursement de médicaments contre la maladie d’Alzheimer qui sont néfastes pour la santé. La somme économisée sera entièrement dédiée aux équipes qui prennent en charge les malades.

Réponse du Ministère des Solidarités et de la Santé à la question écrite sur le droit de prescription de certains dispositifs médicaux

Le ministère des Solidarités et de la Santé a répondu à la question écrite déposée le 17 avril 2018 à leur attention. Vous pouvez retrouver la question posée ici. Voici la réponse publiée au Journal officiel : Continuer la lecture de Réponse du Ministère des Solidarités et de la Santé à la question écrite sur le droit de prescription de certains dispositifs médicaux

Question au gouvernement : cancer de la moelle osseuse

Mme Jennifer De Temmerman attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le cancer de la moelle osseuse, aussi appelé myélome multiple des os. Cette maladie est un cancer hématologique se développant à partir des cellules de l’hématopoïèse, étant à l’origine des cellules du sang et formées dans la moelle osseuse. Actuellement, le myélome multiple touche environ 30 000 personnes en France avec 5 000 nouveaux malades par an, dont la survie à cinq ans est de 42 %. Ce cancer restant une hémopathie presque toujours non-curable, le terme de guérison ne peut être avancé que chez de rares patients ayant reçu une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques. Depuis la fin de l’année 2015, l’Agence européenne des médicaments a autorisé la mise sur le marché en Europe de cinq nouveaux médicaments : panobinostat, ixazomib, carfilzomib, daratumumab et elotuzumab. Les avancées thérapeutiques potentielles liées à cette autorisation de mise sur le marché européen ont suscité de grands espoirs chez les patients souffrant de cette pathologie et leurs médecins. Néanmoins, les acteurs du parcours de soins et les professionnels de santé français observent une certaine lenteur et des blocages de la part de l’administration, pour mettre à disposition ces médicaments innovants auprès des personnes qui en ont besoin. Or les traitements intensifs par chimiothérapie les plus récents pourraient permettre d’allonger notablement la vie de certains malades n’ayant pas de facteurs pronostiques défavorables au diagnostic, voire même de les guérir. Dans ce contexte, elle lui demande d’examiner l’état des lieux administratif de l’autorisation de mise sur le marché français des médicaments mentionnés précédemment. Elle la sollicite également sur la nécessité de proposer des mesures appropriées pour informer convenablement les médecins, les patients, les familles et les aidants sur le processus administratif qui doit mener à la mise à disposition des médicaments concernés.

Saisine de la Ministre de la Santé sur la question de l’IRM à Hazebrouck

Depuis plusieurs mois mon suppléant, Eddy BAHEU, et moi-même cherchons des solutions pour l’hôpital d’Hazebrouck.

J’avais écrit au début du mois de janvier à la Ministre des solidarités et de la santé, Mme BUZYN, et la Directrice de l’Agence Régionale de Santé, Mme RICOMES, pour appuyer la demande d’Hazebrouck afin d’obtenir son IRM.

J’ai souhaité attirer l’attention bienveillante de la Ministre sur ce sujet particulièrement important pour les citoyens de ma circonscription en personne, en lui remettant en mains propres les éléments de ce dossier et en l’informant de l’urgence de la situation.

J’ai notamment présenté la quinzième circonscription du Nord et les centres hospitaliers de Bailleul et d’Hazebrouck, établissements membres du GHT de LMFI, et expliqué que le Centre Hospitalier d’Hazebrouck souhaitait depuis plusieurs années obtenir une autorisation d’activité d’imagerie à résonance magnétique (IRM) pour répondre aux besoins de la population et développer ses activités dans le cadre de la fédération d’imagerie Flandre Lys.

Il était essentiel de pointer qu’actuellement les services de l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France ne semblait pas retenir l’implantation de l’IRM dans la zone de proximité des Flandres, pourtant portée par le PMP du GHT de LMFI.

A l’heure où la Ministre s’attache, avec la majorité présidentielle, à lutter contre les déserts médicaux dans notre pays, je me devais de lui dire de vive voix que le projet d’implantation de l’IRM à Hazebrouck entrait parfaitement dans une logique de revitalisation des territoires ruraux et de désengorgement de la métropole lilloise.

L’union des forces de chacun contribuera à montrer la détermination de tous.

Au-delà de la fracture médicale il s’agit désormais à lutter contre la fracture territoriale elle-même.

Prévention et lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Mme Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé, a lancé officiellement hier la consultation publique en ligne sur la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes.
Cette stratégie constituera le cadre de la politique menée par le Gouvernement en matière de pour les cinq prochaines années.
15 mars inclus, l’ensemble des Français pourront s’exprimer sur le projet de stratégie de prévention sur un espace dédié hébergé sur le site du ministère : https://pauvrete.typeform.com/to/aCMXOa
Je vous invite à y participer.